Le Byriani : le plat de la débrouille

Tu as cuit trop de riz ? Il te reste dix petits pois qui se battent au fond d’un sac au congélateur ? Dix noix de cajou parce que personne n’a voulu porter la responsabilité de finir le paquet ? C’est le moment de te lancer dans un Byriani !

Eh oui, ce plat de riz sauté originaire de l’Inde est le plat zéro déchet par excellence, il te permet de finir tous les fonds de placards. Et il peut être préparé rapidement si tu as une pâte de curry toute prête ou plus longuement si tu aimes faire tes mélanges d’épices. Je vous propose une version rapide et librement interprétée !

Quand j’étais en Inde, en 2011, j’en mangeais tout le temps, dans le train, dans la rue… ça rassasie avant un long trajet et la présence de riz permet de limiter l’effet kiss-cool des épices sur nos estomacs fragiles d’Occidentaux. Enfin, je ne vais pas vous mentir, si vous allez en Inde, vous serez malade peu importe ce que vous mangez. Mais ce pays est tellement incroyable qu’on oublie vite ces petits désagréments… Incredible India ! Le pays porte bien son slogan !

Assiette de byriani posée sur un livre de recettes indiennes
J’ai acheté il y a quelques années ce livre Curry party chez Marabout, une source d’inspiration infinie.

Temps de préparation : 20 minutes. Temps de cuisson : 20 minutes.

Les ingrédients pour un byriani rapide pour 4 personnes :

  • un pot de bonne pâte de curry Madras (si possible)
  • 400 gr de riz basmati (300 gr si vous ajoutez des protéines : crevettes, viande, tofu…)
  • un oignon
  • une gousse d’ail
  • un reste de légumes surgelés (petits pois épinards)
  • un reste d’oléagineux (noix de cajou, amande, noisettes…)
  • un reste de raisins secs si vous aimez le mélange sucré-salé
  • quelques feuilles de coriandre
  • de l’huile
Gros plan sur un bol de byriani
Un reste de riz, quelques légumes, des crevettes, du tofu, faites avec ce que vous avez…

Les étapes pour un byriani réussi :

  1. Faites chauffer de l’eau si vous n’avez pas de reste de riz basmati déjà cuit. Pensez à toujours mettre 3 volumes d’eau minimum pour un volume de riz. Salez l’eau une fois qu’elle se met à bouillir pour ne pas abîmer le fond de vos casseroles. Cette astuce est valable aussi pour cuire vos pâtes.
  2. Pendant ce temps, préparez l’oignon et l’ail. Hâchez-les finement.
  3. Faites chauffer une poêle avec de l’huile dedans. Versez trois bonnes cuillères de pâte de curry Madras, laissez le parfum des épices se développer, puis ajoutez l’ail et l’oignon.
  4. Versez les 400 gr de riz basmati dans la casserole et faites-le légèrement sous-cuire. On va le faire revenir à la poêle ensuite.
  5. Ajoutez dans votre poêle, les petits pois surgelés, les noix de cajou, laissez-les dorer un peu.
  6. égouttez le riz et faites-le revenir dans la poêle.
  7. Ajoutez quelques feuilles de coriandre, du sel, du poivre et des raisins secs.

Et voilà, bon appétit !

Si jamais vous voulez faire votre propre mélange d’épices, je vous recommande le blog de Sandra, Bollywood kitchen, c’est une mine d’informations et d’inspirations sur la cuisine indienne.